Trial version, Version d'essai, Versão de teste

Analytical summary - HIV/AIDS

From AHO

Jump to: navigation, search

Le taux de séroprévalence du SIDA qui en 2002 était de 0,87% est passé à 0,70% en 2006. Cette stabilisation de l’épidémie est la résultante de l’engagement politique au plus haut niveau à travers le rattachement de la coordination du programme à la Présidence de la République ayant permis d’élever au rang des priorités la lutte contre les IST/VIH/SIDA.

La mobilisation communautaire et la souscription du Niger aux engagements internationaux, particulièrement la Déclaration des Nations Unies sur le VIH/SIDA, la Déclaration des Chefs d'Etat africains d'Abuja, la déclaration du millénaire pour le développement, l’initiative « three by five », les principes du «three ones» ont fortement contribué au renforcement de la lutte.

Malgré tous ces efforts certaines faiblesses ont été enregistrées comme la faiblesse de l’information épidémiologique, de surveillance et de suivi de qualité l’insuffisance de coordination et de la collaboration multi et intersectorielle.