Trial version, Version d'essai, Versão de teste

Malaria

From AHO

Jump to: navigation, search

This analytical profile on malaria is structured as follows:

Contents

Résumé analytique

Notified cases of malaria, in thousands, in Congo and neighboring countries, 2008
Notified cases of malaria in thousands in Congo and neighboring countries 2008.JPG

...: No data

Percentage of under five children sleeping an insecticide-treated bed nets in 2005-2009 and 2000-2004 in Congo with neighboring countries
Percentage of under five children sleeping an insecticide-treated bed nets in 2005-2009 and 2000-2004 in Congo with neighboring countries.JPG

...: No data

Percentage of under five children with fever being treated with anti-malarial drugs in 2005-2009 and 2000-2004 in Congo with neighboring countries
Percentage of under five children with fever being treated with anti-malarial drugs in 2005-2009 and 2000-2004 in Congo with neighboring countries.JPG

...: No data

Charge de morbidité

The English content will be available soon.

La situation épidémiologique actuelle du paludisme au Congo est caractérisée par une morbidité et une mortalité élevée. En effet, le Congo est un pays d’endémie palustre stable où toute la population est exposée, plus particulièrement les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Le paludisme y constitue le premier motif de consultation (60%) et la première cause de décès (38%) (Direction de la Lutte contre la Maladie 2005 et 2006) ; quarante deux pour cent (42%) des cas et 71% des décès par paludisme surviennent chez les enfants de moins de 5 ans. Cette situation, aggravée par l’apparition et la propagation de la résistance du parasite aux antipaludiques usuels, a conduit le Congo à adopter en 2006, les stratégies énoncées plus haut, qui sont en conformité avec les recommandations de l’OMS.

Politiques et stratégies d'intervention

The English content will be available soon.

But : Contribuer à réduire de moitié la morbidité et la mortalité liées au paludisme dans la population du Congo d’ici fin 2013.

Interventions/activités prioritaires : cinq interventions prioritaires ont été retenues, suite à l’analyse de situation du paludisme au Congo ; ces interventions de base portent principalement sur les activités susceptibles d’avoir un impact direct sur la morbidité et la mortalité palustres. Il s’agit de :

  • la distribution de la moustiquaire imprégnée d’insecticides à longue durée (MII) à l’ensemble de la population du Congo ;
  • le traitement préventif intermittent (TPI) chez la femme enceinte ;
  • la fourniture d’ACT aux formations sanitaires pour le traitement des cas de paludisme simple ;
  • la mise à disposition de tests de diagnostic rapide (TDR) dans les structures sanitaires sans microscope, pour la confirmation biologique des cas de paludisme ;
  • le renforcement du système d’information sanitaire (SNIS) ;
  • la communication pour un changement de comportement à travers des relais

Communautaires formés.

Application du controle du paludisme

La nouvelle politique de traitement du paludisme non compliqué, en particulier, fait appel aux ACT qui constituent à l’heure actuelle la meilleure option thérapeutique. Les principaux régimes de traitement sont les suivants:

  • Traitement de première intention : Artésunate – Amodiaquine
  • Traitement de deuxième intention : Artémether – Luméfantrine
  • Paludisme chez la femme enceinte : Quinine en comprimé
  • Traitement du paludisme grave : Quinine en perfusion.

En outre, la chimio prophylaxie à la chloroquine chez la femme enceinte a été remplacée par le TPI à la Sulfadoxine-Pyriméthamine.
NB : la PID est inscrite dans le plan stratégique mais n’est pas retenue comme intervention dans le cadre de cette proposition.

L’amélioration des résultats attendus devrait elle-même contribuer à obtenir l’impact souhaité sur la morbidité et la mortalité palustres, en termes de réduction de 50% en 2013 (figure 1 ci-dessous).

Figure n° : Evolution de la morbidité et de la mortalité palustres chez les enfants de 0-4 ans de 2007 à 2013 au Congo, et impact prévu des interventions sur ces deux variables épidémiologiques.
Shema19.PNG

L’année 2008 étant en cours, les valeurs de 2007 ont été appliquées. A partir de ce point de référence, la morbidité et la mortalité ont été estimées sur la base d’une réduction annuelle hypothétique de 10%, 25%, 35%, 45% et 50% pour la morbidité ; et de 5%, 10%, 25%, 35% et 50% pour la mortalité. Ces hypothèses prennent en compte les taux de couverture en MII et en ACT.

Financement du controle du paludisme

Etat de la surveillance

Impact des interventions de controle du paludisme

Notes de fin: sources, méthodes, abréviations, etc.