Trial version, Version d'essai, Versão de teste

Comprehensive Analytical Profile: Comoros

From AHO

Jump to: navigation, search
This analytical profile provides a health situation analysis of the Comoros and, coupled with the Factsheet, it is the most significant output of the African Health Observatory. The profile is structured in such a way to be as comprehensive as possible. It is systematically arranged under eight major headings:
1. Introduction to country context
2. Health status and trends
3. Progress on the Health-Related MDGs
4. The Health System
5. Specific Programmes and Services
6. Key Determinants
LocationComoros.gif

Download the full Taxonomy in PDF (trT)

Statistical profile
Introduction to Country Context

The English content will be available soon.

Située à l’entrée septentrionale du canal de Mozambique, l’Union des Comores est un archipel composé de quatre îles principales dont la superficie totale est de 2.236 km² pour une population estimée à 724 294 habitants en 2012 (projection RGPH 2003), repartis comme suit : Ngazidja (1148 km² pour 369 560 habitants), Ndzouani (374 km² pour 306 839 habitants), Moili (290 km² pour 47 895 habitants), Maoré (324 km² pour 195 000 habitants).

La souveraineté du Pays ne s’exerce que sur les trois premières iles seulement car l’Ile de Maoré est sous administration française depuis 1975. Avec un taux d’accroissement annuel de 2,1%, le pays connait une pression démographique : la densité moyenne est de 411 habitants/km² avec des fortes disparités selon les Iles et les localités, particulièrement à Anjouan (723 habitants /km²). Etant entourés par la mer, avec des ressources énergétiques limitées le pays enregistre une déforestation considérable et une surexploitation des sols, entrainant ainsi leur appauvrissement.

Health Status and Trends

The English content will be available soon.

L'équipe de UNCT en visite sur le terrain sinistré, visite d'un CSD.jpg

Durant les deux dernières décennies la santé de la population comorienne s’est nettement améliorée, grâce aux avancées en matière d’offres des soins, de couverture en infrastructures sanitaires, de formation des agents, particulièrement les spécialistes, la participation communautaire au système de santé et l’appui financier et technique des Partenaires au développement : l’Union Européenne, la Banque mondiale, la Coopération française, la coopération Chinoise et le SNU.

Bien que l’accessibilité géographique de la population aux soins est satisfaisante, la situation sanitaire reste toujours préoccupante, face aux défis liés à l’accès aux soins de qualité de la communauté, à la pauvreté des ménages, l’accroissement de la population, notamment les jeunes, constituant plus de la moitié de la population qui nécessite des investissements énormes en matière d’éducation, de formation, et d’emploi.

Progress
Progress on SDGs
The Health System
Health system outcomes

The English content will be available soon.

Le système de santé comorien est un système décentralisé, caractérisé par le recouvrement des couts, la participation communautaire, une bonne accessibilité géographique mais un faible taux de fréquentation des formations sanitaires.

Ceci pourrait s’expliquer par la pauvreté des ménages la faiblesse des dépenses publiques de la santé, l’insuffisance et la mauvaise gestion des ressources humaines et la vétusté des structures de santé. L’accès à l’eau potable reste limité et d’un niveau inacceptable dans un environnement urbain à forte densité avec l’augmentation de l’exode rural et la pullulation des bidonvilles.

Leadership and governance

The English content will be available soon.

Arrivée en visite officielle de RD de l'OMS

Durant les années 1990 et 2000, le Pays a traversé des longues périodes de crise institutionnelle (Coups d’Etat de 1994 et de 1997, mouvements séparatistes à Ndzouani, débarquement de l’Armée à Ndzouani en 2009….) qui a engendré des impacts socioéconomiques négatifs et la dégradation des conditions de vie de la population comorienne.

En effet, face à cette situation, plusieurs bailleurs et les Institutions financières avaient bloqué les dons et les crédits alloués au pays, compte tenu de la situation de non paiement des échéances et impayés.

Community ownership and participation

The English content will be available soon.

Les communautés locales participent activement à la prise en charge de leur santé. Ceci comprend la construction des structures de soins de santé de base (dispensaire et maternité rurale, centre de santé familiale, etc.), l’équipement ainsi que la prise en charge du personnel.

De ce fait, la communauté se sent concerné et s’occupe même de la gestion de ces structures. Mais du fait de la faiblesse des moyens mis par l’Etat, les prestations ne sont pas toujours satisfaisantes pour la communauté provoquant par conséquence la perte de la confiance de la population envers les structures de santé et à la longue leur abandon.

Partnerships for health development

The English content will be available soon.

Depuis les années 90, les Comores bénéficient des assistances techniques et financières de plusieurs donataires à travers la coopération bi et multilatérale.

En plus la Diaspora comorienne de France participe énormément dans la réhabilitation, la construction et l’équipement des Centres de santé dans les villages. En l’abse nce de mécanisme concerté avec tous les partenaires et parties prenante, on observe un dysfonctionnement dans l’organisation et la coordination des interventions sanitaires, malgré l’existence de la carte sanitaire, révisé en 2009.

Aussi depuis 2010 le Ministère de la santé beneficie des appuis financiers énormes pour la rehabilitation et la construction des Infrastructures sanitaires par des Ongs qatari, le JICA, la Cooperation chinoise et la Banque Islamique de Développement. Egalement un projet de renforcement de capacité nationale multisectorielle par la Banque Africain de Développement.

Health information, research, evidence and knowledge

The English content will be available soon.

Le pays dispose un Code de l’Information et de la Communication par la loi N° 10-009 /AU du 29 juin 2010. Le Système d’Information et de Communication n’est pas harmonisé dans une institution définie. Elle est parcellaire et sectorielle dans les divers domaines : Santé, Education, agriculture, Tourisme, Audio visuel, Institutions de recherche et les Agences d’information comme l’ANRTIC Le Ministère de la santéa élaboré un Plan National de Développement du Système d’Information Sanitaire e un cadre normatif a éte validé et un processus d’harmonisation des indicateurs nationax est mis en place.

La prochaine étape consiste à élaborer des outils de collecte uniformisés de tout le système de santé. Le domaine de la recherche actuellement est sous la tutelle du Ministère de l’Education Nationale et de la recherche. Tout fois il faut noter une révision de cursus de l’Ecole de Médecine et de Santé Publique est mis en cours afin d’introduire la recherche operationnelle.

Health financing system

The English content will be available soon.

Le budget à la santé reste faible et inferieur à 5% ces dernieres années.

Le pays bénéficie de plusieurs aides prévenant des partenaires bi et multilatéraux, particulièrement des Agences onusiennes (OMS ,Unicef, UNFPA, Pnud ). D’autres bailleurs principaux sont l’AFD ,le JICA et la Coopération Chinoise et des pays arabes comme les Emirats et le Qatar.

Mais il existe une absence de coordination et harmonisation de ces différents fonds au développement sanitaire en l’absence de cadre réglementaire National. Toute fois les contributions des fons onusiens sont souvent bien gérés dans le cadre de s exécutions des programmes de santé.

Service delivery

The English content will be available soon.

La majeur partie des prestations des soins s’effectuent dans les centres de santés et Hopitaux publiques, et dans des polycliniques confessionnelles. Le secteur Privé est peu développé et non organisé.

Les mêmes prestataires exercent dans le secteur publique. Un code de santé publique a été réactualisé et promulgué. Mais les textes réglementaires d’application ne sont pas encore disponible.

Health workforce

The English content will be available soon.

Le pays compte environ 1758 personnels de santé toutes catégories confondues dont 1486 dans le secteur public (84,5%) y compris des contractuels et des décisionnaires.

Le secteur privé utilise 15,5% de l’ensemble des RHS dont 13,1% sont employées par le secteur privé à but lucratif et 2,4% par le secteur privé à but non-lucratif. Il faut noter que le secteur privé à but non lucratif, peu développé, est représenté par Caritas et le Croissant Rouge Iranien.

Medical products, vaccines, infrastructures and equipment

The English content will be available soon.

Disponibilité médiane d’une sélection de médicaments génériques dans un échantillon de structures de santé aux Comores et dans les pays limitrophes ayant des données, en pourcentage, 2001-2008
Disponibilité médiane d’une sélection de médicaments génériques dans un échantillon de structures de santé aux Comores et pays limitrophes, en pourcentage, 2001-2008.JPG

...: Données indisponibles

General country health policies

The English content will be available soon.

Journées médiacles d'Ophtalmologie au Moroni.jpg

L’Union des Comores dispose d’une Politique Nationale Sanitaire 2005-2014, réactualisé en octobre 2012 dont les objectifs globaux sont :

  • La réduction des mortalités maternelle, néonatale, infantile, en ligne avec les objectifs du millénaire
  • Réduire le taux de paludisme à moins de1% (par le traitement de masse avec les ACT)
  • Maintenir le taux de prévalence du VIH SIDA inférieur à 0,025%
Universal coverage
Specific Programmes and Services
HIV/AIDS

The English content will be available soon.

Le DNS et le WR Comores lors d'un match foot journée SIDA

La stratégie de l’Union des Comores pour répondre à l’épidémie de VIH-SIDA inclut l’élaboration et la validation de directives nationales pour la prise en charge clinique des PVVIH.

L’avènement des traitements codifiés et des prophylaxies des infections opportunistes, la validation de protocoles de prévention de la transmission mère enfant (PTME) et la modification du faciès de la maladie avec les thérapies antirétrovirales ont renforcé la chaîne de réponse à l’épidémie depuis la communication pour le changement de comportement jusqu’à la surveillance des traitements antirétroviraux et des résistances.

Le passage à l’échelle dans la réponse globale au VIH impose la mise en place de normes et protocoles standardisés et validés dans le contexte national.

Tuberculosis

The English content will be available soon.

La tuberculose est connue aux Comores depuis de longues dates et est considérée par une partie de la population comme une maladie honteuse et inguérissable. Dès 1980, cette maladie a été classée comme problème de santé publique majeur.

Journée tuberculose - WR et le MdS

A cet effet, le Programme National de Lutte Contre la Tuberculose (PNLT) a été créé et une politique de prise en charge mise en place avec l’appui des partenaires dont l’OMS et Action Damien.

Pour apprécier l’ampleur de la maladie au niveau national, une enquête épidémiologique basée sur le test tuberculinique (la seule enquête effectuée aux Comores et qui est à la base de toutes les statistiques de cette maladie jusqu’à nos jours) a été effectuée au milieu des années 1980. Les résultats de cette enquête ont donné une prévalence de la tuberculose évaluée à 60 cas pour 100.000 hab. Le Pays dispose d’un Plan Stratégique conte la tuberculose 2011-2015.

Malaria

The English content will be available soon.

L’Union des Comores comme bien d’autres pays endémiques du continent, a fait de la lutte contre le Paludisme la priorité nationale compte tenu de son ampleur. Les données disponibles en 2006, indiquent que le paludisme est responsable de plus de 38% des consultations externes et de 60% des hospitalisations dans les structures sanitaires et représente 42 % de la morbidité générale.

Distribution de moistiquaire dans un village

Le paludisme est en effet une endémie stable avec une forte prévalence tout au long de l’année et des poussées en fonction des saisons et des régions. Les quatre espèces plasmodiales responsables du paludisme humain sont présentes aux Comores avec une forte prédominance du Plasmodium falciparum (96%). Plasmodium malariae représente environ 2%, Plasmodium vivax 1,5% et Plasmodium ovale (0,5%).

Immunization and vaccines development

The English content will be available soon.

Campagne de vaccination a Anjouan

La stratégie de vaccination vise à maintenir la couverture vaccinale à un taux élevé, à mettre les services de vaccination à la portée de ceux qui n’en bénéficient pas actuellement et de classes d’âge autres que les nourrissons, à adopter de nouveaux vaccins et de nouvelles technologies, et associer la vaccination à d’autres interventions sanitaires et au développement du secteur de la santé en général.

Elle situe clairement la vaccination dans le contexte du système de santé en faisant valoir qu’elle peut à la fois contribuer au développement du secteur de la santé et à la suppression des obstacles qui entravent tout le système et en bénéficier. La stratégie insiste également sur l’importance cruciale de la vaccination pour la préparation, partout dans le monde, aux épidémies et aux situations d’urgence complexes.

Child and adolescent health

The English content will be available soon.

Campagne de vaccination à Anjouan

Selon une enquête sur la santé on note que sur 2227 jeunes et adolescents âgés de 10 à 24 ans réalisée en 2006 a relevé les informations suivantes : la majorité des adolescents (89%) a fréquenté un établissement scolaire, les principales causes de morbidité chez les adolescents sont le paludisme (22%) et les caries dentaires (15%), plus d’un adolescent sur deux (55%) fréquente une structure sanitaire en cas de maladie et 45% d’entre eux consultent les médecins publics et(39%) des adolescents qui adoptent comme démarche l’automédication.

En matière de connaissance de santé sexuelle et reproductive, l’étude révèle que 41% des adolescents sont sexuellement actifs. L’âge minimum au premier rapport sexuel est de 7 ans, pendant que l’âge moyen est évalué à 16 ans. Environ 32% des adolescents sexuellement actifs utilisent toujours le préservatif, 29% d’entre eux l’utilise rarement pendant qu’une importante proportion (39%) pratique des rapports sexuels non protégés.

Maternal and newborn health

The English content will be available soon.

La grossesse et l’accouchement sont des processus naturels qui comportent, entre autres, de multiples risques. En effet aux Comores de nombreuses femmes meurent à la suite d’une grossesse par manque de soins appropriés ou tout simplement par manque d’accès aux soins de base essentiels auxquels elles ont droit faute de moyens.

Aux Comores près de la moitié des femmes accouchent à domicile (57%) et seulement la moitié d’entre elles ont une assistance médicale adéquate. Les autres sont assistés par du personnel non médical (accoucheuses tradition elles, un membre de la famille et /ou une amie).

Gender and women's health

The English content will be available soon.

Les femmes en âge de procréer et les jeunes de 15-19 ans constituent 22 % et 25 % respectivement de la population.

L’indice synthétique de fécondité estimé à 5,1 enfants par femme montre une tendance progressivement décroissante depuis les deux dernières décennies.

Epidemic and pandemic-prone diseases
Neglected tropical diseases
Non-communicable diseases and conditions

The English content will be available soon.

En Union des Comores l’augmentation des décès et complications liés aux maladies cardiovasculaires, le diabète et les cancers, observés ces dernières années interpelle le Ministère de la santé à disposer des données fiables sur les facteurs de risque des maladies non transmissibles.

L’objectif de la présente enquête est de contribuer à l’élaboration des politiques nationales de surveillance, de prévention, de promotion et de soins de ces maladies. Il s’agit d’une enquête transversale et descriptive réalisée sur l’ensemble du territoire national, qui a pris en considération les modules proposés par l’approche STEP wise : STEP1, STEP2 et STEP3.

Key Determinants
Risk factors for health

The English content will be available soon.

Construction de latrines puvliques dans un village

Les pays à faible revenu sont confrontés ces dernières décennies à la recrudescence des maladies chroniques favorisées par la malnutrition, les changements du mode de vie, la diminution de l’activité physique, le tabagisme et la consommation de l’alcool.

L’insuffisance de l’information et la méconnaissance des facteurs de risque en vue de prendre les actions appropriées, accroissent de façon significative l’augmentation de la prévalence de ces pathologies auprès des populations, (plus particulièrement les plus démunies). La prise en charge onéreuse de ces maladies dégrade davantage les conditions déjà précaires des populations de nos pays.

The physical environment

The English content will be available soon.

Aux Comores, depuis le début des années 90, la problématique du développement durable bénéficie d’un intérêt croissant de la part des pouvoirs publics et de la société civile.

Au bord de la mer sur une plage de Mutsamudu.jpg

Ceci résulte de la menace de plus en plus grandissante liée à l’utilisation non rationnelle des ressources environnementales.

Toutefois, malgré les efforts accomplis, la prise en compte transversale de la problématique du développement durable et de l’environnement au niveau des stratégies, des politiques, et programmes demeure insuffisante et la tendance à la détérioration des ressources naturelles se maintient.

Food safety and nutrition

The English content will be available soon.

La sécurité sanitaire des aliments est une préoccupation pour les producteurs et les consommateurs. L’appui du Gouvernement se traduit par la promotion de la qualité et la création des structures de contrôle de qualité dans les départements concernés.

Etalage de fruits au marché.jpg

La contamination chimique est presqu’inexistante du fait de l’utilisation faible et contrôlée des pesticides et des engrais chimiques. Les produits agricoles et alimentaires sont insuffisamment contrôlés à l’importation, à l’exportation et à la consommation. Le sous équipement des laboratoires de contrôle sanitaire et de salubrité des aliments constituent une contrainte à la promotion et à la qualité des produits agricoles et alimentaires.

Social determinants

The English content will be available soon.

Les déterminants sociaux tels que la répartition du revenu ou le niveau de l’éducation, la pauvreté influencent indirectement la santé en générale et entre autre les maladies cardiovasculaires. La situation de pauvreté que traversent la plus part des ménages comoriens fait que l’accès aux soins et à l’éducation sont limités pour certaines couches de la population.

Actuellement le système de santé est caractérisé par la participation communautaire par le paiement, ce qui ne permet pas de garantir l’accès universel aux structures sanitaires publiques.



References