Trial version, Version d'essai, Versão de teste

Analytical summary - Health workforce

From AHO

Jump to: navigation, search

L’Organisation de la Gestion des Ressources Humaines en Santé en République du Bénin tient compte de l’organisation pyramidale du système de santé. Au niveau central se trouve la Direction des Ressources Humaines organe de conception et de contrôle des règlements, des normes et procédures en matière de gestion et de développement des Ressources Humaines Au niveau intermédiaire, il y a les services des ressources humaines. Au niveau périphérique, on retrouve les Chargés de l’Administration des Ressources(CAR). Ils sont assistés des Responsables aux Affaires Administratives et Financières(RAF). Des organes tels que les Commissions de Mutation [1], le Conseil Sectoriel pour le dialogue social, le Comité de Sélection des Boursiers, l’Observatoire des Ressources Humaines en Santé font partie du cadre institutionnel de gestion des ressources humaines. L’intérêt du Gouvernement du Bénin pour un meilleur développement des ressources humaines en santé a été réitéré dans les Orientations Stratégiques de Développement du Bénin [2], la Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté[3] (SCRP) et le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) 2008-2017 qui a retenu la valorisation des ressources humaines comme l’un des cinq domaines prioritaires dudit plan. Cette volonté a été réaffirmée au cours des états généraux de la santé tenus en novembre 2007 [4]. Les salaires payés aux professionnels de santé dans la fonction publique obéissent à une grille indiciaire. Ils ont connu une progression constante jusqu’en 2011. Mais, ils restent encore bas par rapport au coût de la vie en république du Bénin. De nombreux problèmes font encore l’objet de négociation. On peut citer l’inadéquation entre la rémunération et le coût de vie et les conditions de travail ; l’absence de lien entre la rémunération et la productivité des agents (ii), l’absence de différenciation de rémunération entre acteurs exerçant en milieu urbain et milieu ruraux (iii), la catégorisation des paramédicaux recrutés avec le BAC dans les écoles de formations (iv). Le Ministère de la Santé fait partie des ministères à gros effectifs. Les ressources humaines en santé en 2010 au Bénin, étaient estimées à 18 078 agents. Selon l’annuaire des statistiques sanitaires de 2012 [5],les ratios sont respectivement de : - 1,7médecins pour 10 000 habitants - 5,5 infirmiers pour 10 000 habitants - 1,6 sages-femmes pour 10 000 habitants Le ratio cumulé des prestataires de soins (médecins, infirmiers et sages-femmes) est de 8,6 pour 10 000 habitants pour le secteur public. Ce chiffre est largement inférieur aux normes minimales fixées par l’OMS qui sont de 2,3 prestataires de soins (médecins, infirmiers, sages-femmes) pour 1000 habitants ou de 23 prestataires pour 10 000 habitants nécessaires pour atteindre une couverture universelle des besoins [6]. Au Bénin, la formation du personnel de santé englobe la formation de base et la formation continue ou formation en cours d’emploi. Cette formation est assurée par des Ecoles et Institution Publiques qui relèvent du Ministère de l’Enseignement Secondaire et de la Formation Professionnelle et du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Les formations continues sont réalisées sur place ou à l’étranger avec l’appui financier des partenaires et du budget national.

Tab4 ets form.jpg

Evolution du nombre de diplômés en santé formés de 2005 à 2009

Tab5 évo diplom.jpg

Le Ministère de la Santé déploie aussi quotidiennement des efforts pour la prévision et la satisfaction des besoins en personnel qualifié. Ces efforts se sont concrétisés au niveau du secteur par l’importance accordée aux Ressources Humaines dans les documents de politique sanitaires et l’élaboration de différents documents d’orientation stratégique pour le développement des Ressources Humaines en Santé. Au nombre de ces efforts, le Ministère de la Santé veut lancer dans les prochains mois le recrutement de mille deux cent vingt-huit (1228) agents de santé en vue de combler le déficit en personnel constaté ces dernières années. Ce recrutement a été autorisé par le gouvernement du Bénin en Conseil des Ministre ([7] Relevé n° 29 des décisions administratives prises par le Conseil des Ministres en sa séance du 12 septembre 2012). Le parcours professionnel des ressources humaines en santé prend en compte la gestion des agents du recrutement jusqu’à leur départ à la retraite y compris les changements professionnels qui peuvent subvenir. Les domaines prioritaires de développement des ressources humaines pour la période de 2009 à 2018 sont définis dans le plan stratégique de développement des ressources humaines [8]. Pour valoriser ses cadres, le Ministre de la Santé a instauré le principe des lettres de mission annuelle à ceux-ci, à qui des objectifs précis à atteindre ont été fixés. Ceci a l’avantage de les responsabiliser et de leur permettre de s’auto-évaluer, d’observer leurs progrès, de corriger au besoin les écarts. Afin d’avoir une boussole en matière de formation et de recyclage de son personnel et le le rendre performant, le Plan de Formation a été élaboré et est mis en œuvre.

Références

  1. Commission de Mutation
  2. Orientation Stratégique développement Bénin 2006. 167Ko
  3. SCRP 1,30Mo
  4. Etats généraux 202Ko
  5. Annuaire Statistiques 2012. 4,62Mo
  6. Plan Stratégique RHS 1,91Mo
  7. Conseil des Ministres 12 septembre 2012
  8. Plan Stratégique RHS 1,91Mo